Bandeau
KAORENGO Porteurs d’Avenir
Slogan du site

L’association KAORENGO Porteurs d’Avenir est dédiée au parrainage d’enfants orphelins au Burkina Faso, organisation laïque et solidaire, entièrement bénévole et dont l’objet est la scolarisation et le bien-être des orphelins filleuls.

Alerte à la crise alimentaire - 2

Une situation dramatique mais le gouvernement réagit...


par FrançoisM
logo imprimer

Burkina Faso : la saison agricole 2011-2012 connaît une baisse de 16%

Une situation dramatique mais le gouvernement réagit...

(Afriquinfos09/11/2011)

Le bilan de la saison agricole 2011-2012 du Burkina Faso est estimé à 3 millions de tonnes de céréales, soit une baisse de 16% par rapport à la moyenne des cinq dernières années, a annoncé mardi le gouvernement burkinabé.

Avec ce tonnage prévisionnel, le Burkina Faso sera confronté à un déficit brut de plus de 31.000 tonnes de céréales.

Selon le ministre en charge de l’Agriculture, Laurent Sedogo, le gouvernement a déjà pris les dispositions pour atténuer le déficit alimentaire qui pourrait survenir.

Pour le directeur général de la Promotion de l’économie rurale, Souleymane Ouédraogo, cette situation s’explique par l’ installation tardive de la pluviométrie et les poches de sécheresse qui ont été enregistrées dans certaines localités du pays.

Les 146 communes concernées par l’insécurité alimentaire cette année sont localisées dans les régions du Nord, du Sahel, du Centre-nord, de l’Est, du Centre, du Centre-Ouest et du Centre-Est.

Des éléphants ont aussi saccagé des récoltes dans les régions du Sud-Ouest, des Cascades et du Centre-ouest. Des attaques de criquets, de cicadelles, de cantharides et d’oiseaux granivores ont été signalées dans d’autres localités.

Les ministres en charge de l’Agriculture, du Commerce disent avoir déjà, pris des mesures urgentes telles le lancement très bientôt de la culture de contre saison avec l’irrigation de 10.000 hectares de maïs, la collecte des céréales dans les régions excédentaires au profit de celles à risques, le suivi de l’ évolution des cours des céréales à l’intérieur du pays avec la possibilité d’un retour du contrôle des prix.

©Afriquinfos

Visiter le site de :Afriquinfos

Conseil des ministres du Burkina Faso du 30.11.11

le conseil a instruit les membres du gouvernement :

- de l’interdiction d’organiser des fêtes de fin d’année et de présentation de vœux à l’exception de celle organisée à l’occasion de la présentation de vœux au chef de l’Etat par les corps constitués et le corps diplomatique ;
- de l’interdiction d’organiser des réceptions à l’occasion des décorations à l’exception de celle organisée le 11 décembre à la Présidence du Faso ;
- de l’interdiction formelle de commande et de distribution de cadeaux et de gadgets en fin d’année.

Ces mesures concernent aussi bien l’Etat central que ses démembrements.

Les fonds ainsi dégagés devront être utilisés pour l’achat de vivres au bénéfice des populations.



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce



2011-2018 © KAORENGO Porteurs d’Avenir - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.4